Le cycle menstruel et la fertilité

Les règles, sujet encore un peu ‘tabou’, n’ont pas bonne presse dans une société où on doit toujours être performant.

Rares sont les femmes qui les accueillent avec bonheur, pourtant, un petit miracle de la nature a lieu chaque mois dans notre corps. Je vous donne ici un tout petit cours de biologie. C’est important d’être au courant afin de corriger des éventuels déséquilibres.

Commençons avec les hormones clés:

  • FSH (hormone folliculo-stimulante). L’hormone FSH est produite dans l’hypophyse (gland dans le cerveau) et stimule la maturation des follicules (chaque cycle environ 12 dans chaque ovaire)
  • Œstrogène. Il existe plusieurs types d’œstrogène, dont le plus puissant est l’estradiol. Cette hormone est produite par les follicules, le plus les follicules deviennent matures, le plus ils produisent l’œstrogène. Responsable pour l’endométriome (‘tapisserie’ de l’utérus) et la glaire cervicale.
  • LH (hormone lutéinisante). Produit dans l’hypophyse. Avec le FSH responsable pour la stimulation et complétion de la croissance des follicules. Transforme le follicule après ovulation en ‘corpus luteum’.
  • Progestérone. Hormone qui produit de la chaleur. La progestérone est produite par le corpus luteum (corps jaune). Elle nourrit et retient en place l’endométriome. Si pas de grossesse, le corpus luteum se désintègre, qui entraine une chute de progestérone et l’endométriome se détache et est expulsé (menstruation).
  • GnRH. L’hormone de libération des gonadotrophines hypophysaires. Hormone produite dans l’hypothalamus (glande dans le cerveau), elle est responsable du signal envoyé à l’hypophyse pour que ce dernier secrète la FSH et la LH. Comme l’hypothalamus est notre ‘thermostat’ c’est suggéré que le stress affecte ce glande et donc la production de GnRH (et en cascade les autres hormones..)

Et ensuite notre cycle menstruel:

Menstruation

Jour 1. Premier jour de menstruation. Déclenchée par la chute de progestérone. L’endométriome se détache et est secrété. Ce jour, peu d’hormones présentes.

La communication entre l’hémisphère gauche et droite est  au plus fort. L’heure de réflexion et évaluation. Écoutez votre intuition. Tenez un journal  intime.

Aliments à privilégier : Fruits de mer, algues pour minéraliser votre corps en fer et zinc.

La phase folliculaire

Jour 3/4.  L’hypophyse produit FSH pour que les follicules commencent à se développer dans les ovaires

Jour 7/8. Un des follicules émerge comme dominant.

Jour 6-12. Sous influence d’œstrogène, multiplication des cellules endométrials dans l’utérus et apparition des signes de fertilité ; glaire cervicale et ouverture du col de l’utérus.

Jour 12/13. Pic de sécrétion de LH et ensuite petit pic de FSH. Arrêt de production d’œstrogène dans le follicule.

Notre énergie est normalement bonne pendant cette phase. Profitez pour commencer des projets, des rendez-vous et des nouvelles expériences, les activités sportives… Des aliments à privilégier pendant ces jours : avocats (améliorent  la transition entre cette phase et l’ovulation et augmente la production des glaires cervicales)

Ovulation

Jour 14. Rupture de follicule, l’œuf est projeté dans la cavité abdominale (=ovulation) et ‘capturé’ par  la trompe de Fallope.

Pendant l’ovulation et les quelques jours qui suivent,  nos compétences communicatives sont au top, profitez-en pour …un rendez- vous amoureux, demander une augmentation de salaire, entamer une conversation difficile avec la belle-mère…

La phase lutéale

Si pas de fertilisation, l’œuf se désintègre en 6 à 24 heures. En cas de fertilisation, l’œuf continu son voyage vers l’utérus (+/- 1 semaine) pour s’implanter dans l’endométriome.

Jour 15-26.  Dans l’ovaire le reste du follicule devient ‘corpus luteum’, qui sécrète la progestérone. Température basale augmente.

Jour 16. Plus de glaire cervicale. Le col d’utérus se ferme et descend.

Jour 26. Endométriome est à son plus épaisse.  Corpus luteum meurt, chute de progestérone.

Jour 27. Désintégration d’endométriome.

Phase dans lequel notre attention est plutôt orientée coté domestique, ménage, courses, même tâches administratives. Freinez les activités sociales et occupez-vous de vous.

Jour 28/1 Menstruation

 

J’ai présenté ici un cas d’école, dans la vrai vie, il y a beaucoup de variations dans la durée d’un cycle entre les femmes. Ces différences dépendent surtout de la phase folliculaire, la phase lutéale a une durée plus ou moins stable (entre 12 et 14 jours normalement). On parle d’un durée normale quand le cycle est entre 21 et 35 jours.

Si vous souhaitez tomber enceinte, il est utile de bien connaître votre cycle. Il existe beaucoup d’apps qui vous permettent de le suivre de près. Sinon, la méthode de grand-mère reste une de mes préférées; la charte de température basale.