Infertilité masculine – Alimentation et compléments alimentaires

Le rôle de l'alimentation dans la fertilité masculine

L’alimentation a une grande influence sur la santé du sperme et la fertilité masculine.

Ce que vous mangez aujourd’hui a un impact sur le sperme produit dans 3 mois environ (les résultats d’une étude montrent une plage de 42 à 76 jours entre la production de spermatozoïdes et l’éjaculation).

Cela signifie qu’il faudra environ 2-3 mois pour que le changement de régime, les herbes et les suppléments aient un effet sur la santé du sperme. J’ai fait ici une liste des nutriments spécifiques nécessaire pour optimiser la fertilité masculine, ils devraient être ajoutés à l’alimentation (en forme d’aliment ou compléments alimentaires) :

Aliments et compléments alimentaires qui favorisent la fertilité masculine

Zinc

Le zinc est considéré comme l’un des oligo-éléments le plus important pour la fertilité;  l’augmentation de niveau de zinc chez les hommes infertiles produit pas seulement plus de sperme mais améliore aussi la qualité des spermatozoïdes.

Sources de nourriture:

Foie de veau, huîtres, bœuf, agneau, graines de sésame, graines de courge, yaourt, dinde, pois et crevettes. Le zinc peut être endommagé par la cuisson, il est donc important de manger certains des ces aliments cru.

Sélénium

Le sélénium est nécessaire à la création du sperme. Dans les études, chez les hommes ayant un faible nombre de spermatozoïdes ont également été trouvés des niveaux faibles de sélénium.

Sources alimentaires:

Noix du Brésil, foie, morue, flétan, thon, saumon, sardine, crevette et dinde.

CoQ10

Nécessaire à toutes les cellules du corps pour la production d’énergie, la CoQ10 est un antioxydant important qui aide à protéger les cellules des dommages causés par les radicaux libres, protégeant ainsi l’ADN. Elle influence la motilité des spermatozoïdes et peut augmenter la santé du sperme.

Sources de nourriture:

Trouvée le plus abondamment dans les fruits de mer et les abats, bien qu’elle soit très difficile à obtenir par l’alimentation. La supplémentation en ubiquinol est la meilleure façon d’obtenir la CoQ10.

Vitamine E

La vitamine E améliore la santé et la motilité des spermatozoïdes. La vitamine E est un antioxydant important pour aider à protéger l’intégrité de l’ADN des spermatozoïdes et des ovules.

Sources de nourriture:

Graines de tournesol, amandes, olives, épinards, papayes et légumes à feuilles sombres.

Acide folique

De nouvelles recherches suggèrent que l’acide folique peut stimuler la santé des spermatozoïdes. Les hommes ayant de faibles taux d’acide folique avaient des risques accrus de sperme contenant trop peu ou trop de chromosomes. Si un ovule est fécondé par un spermatozoïde anormal, il peut entraîner une malformation congénitale ou un risque accru de fausse couche.

Sources alimentaires:

Foie, lentilles, pois chiches, asperges, épinards, haricots noirs, haricots blancs, haricots rouges et chou vert.

Vitamine B12 

La vitamine B12 est impliquée dans la réplication cellulaire et des études indiquent qu’une carence peut entraîner une réduction du nombre et de la mobilité des spermatozoïdes. Une supplémentation est recommandée pour tout homme dont le nombre de spermatozoïdes est inférieur à 20 millions ou dont le taux de mobilité est inférieur à 50%. Comme la vitamine B12 se trouve essentiellement dans des sources animales, c’est primordial pour les végétariens de prendre un supplément.

Sources alimentaires:

Palourdes, huîtres, foie, poisson, crabe, homard, bœuf, agneau, fromage et œufs.

Vitamine C

La vitamine C améliore la qualité du sperme et protège les spermatozoïdes contre les dommages à l’ADN, réduisant le risque de fausse couche et de problèmes chromosomiques. Elle semble également empêcher les spermatozoïdes de s’agglomérer (ce qui les rend moins mobiles).

Sources alimentaires:

Abondant dans les plantes et les fruits, y compris les poivrons rouges, le brocoli, les canneberges, le chou, les pommes de terre, les tomates et les agrumes.

L-Carnitine

La L-Carnitine est un nutriment dont le corps a besoin pour transformer correctement les graisses en énergie au niveau cellulaire. Le foie et les reins produisent naturellement de la L-Carnitine et le corps la stocke dans divers endroits, y compris dans le sperme. Des études indiquent que le taux de L-carnitine libre dans le liquide séminal est directement lié au nombre de spermatozoïdes et à la motilité. La supplémentation en L-carnitine pour un minimum de 4 mois aide à augmenter le nombre de spermatozoïdes et la motilité chez les hommes ayant des soucis de quantité et de qualité de spermatozoïdes. Il a été montré que la L- carnitine et la CoQ10 fonctionnent de manière synergique lorsqu’elles sont combinées.

Sources alimentaires:

Viande rouge et produits laitiers.